Jack Ryan
Retour aux nouvelles

Nouvelles

LE BUREAU DU CINÉMA ET DE LA TÉLÉVISION DU QUÉBEC PUBLIE LES RÉSULTATS DE L’ANNÉE 2020 POUR LES TOURNAGES ÉTRANGERS ET LE SECTEUR DES EFFETS VISUELS

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour diffusion immédiate

BCTQ Bannière

LE BUREAU DU CINÉMA ET DE LA TÉLÉVISION DU QUÉBEC PUBLIE LES RÉSULTATS DE L’ANNÉE 2020 POUR LES TOURNAGES ÉTRANGERS ET LE SECTEUR DES EFFETS VISUELS

 

Montréal, le 4 février 2021 — Comme tous les ans depuis sa création, le Bureau du cinéma et de la télévision du Québec (BCTQ) publie les résultats de l’année pour les tournages étrangers, le secteur des effets visuels et de l’animation.

Alors que depuis plusieurs années, ces trois secteurs connaissaient une croissance de plus en plus importante et même exponentielle dans le cas des effets visuels, l’année 2020 souligne l’impact de la crise sanitaire pour l’industrie audiovisuelle.

Les tournages étrangers ont ainsi connu une baisse de près de 50% par rapport à 2019 passant de 360 millions de dollars à 189 millions de dollars de retombées économiques cette année. Cette baisse s’explique largement par l’arrêt complet des tournages que l’ensemble de l’industrie audiovisuelle a connu entre mars et juillet 2020.

Comme le BCTQ l’anticipait à la suite de la mise en place de sondages réguliers auprès de l’industrie des effets visuels tout au long de l’année 2020, le secteur a été aussi très touché par la crise passant de 622 millions de dollars de retombées économiques en 2019 à 390 millions de dollars en 2020.

Pour finir, le secteur de l’animation a en revanche connu une baisse bien moindre passant de 193 millions de dollars de retombées économiques à 159 millions. Cela s’explique notamment par la mise en place rapide du travail à distance ainsi que par l’absence de besoin de tourner en extérieur. Rappelons que pour ce secteur, la réalisation moyenne des projets s’effectue sur une période de 2 à 3 ans.

« Sans surprises, les résultats de l’année 2020 viennent souligner le caractère atypique et le contexte particulièrement difficile vécu par l’ensemble des acteurs de la filière. Je tiens à souligner le formidable travail réalisé par tous nos partenaires pour s’adapter à ces circonstances singulières. Que ce soit du côté des effets visuels et de l’animation, ou en quelques semaines l’ensemble du travail a pu être exécuté à distance et en toute sécurité, ou dans le secteur des tournages étrangers qui n’a pas tardé à mettre en place des mesures sanitaires répondant aux exigences de la santé publique, ce qui a permis la reprise à l'été des tournages dans un environnement sécuritaire. Grâce à ces différents éléments et le maintien possible des activités de tournages, nous pouvons certainement entrevoir une amélioration des résultats pour l’année qui vient. Nous restons prudents! » Pierre Moreau, Président-directeur général du BCTQ

 

À propos du BCTQ

Créé en 2006, le BCTQ est un organisme sans but lucratif qui contribue au développement et à la compétitivité du Québec comme centre de production-multiécran de calibre international. En tant qu’agence de développement économique, il a la mission de générer des investissements en territoire québécois en s’appuyant sur des programmes d’incitatifs fiscaux compétitifs, le savoir-faire des membres de la filière, la diversité architecturale, la qualité des infrastructures et la capacité de l’industrie à exporter ses produits sur les marchés étrangers.

Le BCTQ reçoit le soutien de ses partenaires : Air Canada, BNC, BFL, Corporate Stays, Demers Beaulne, Difuze, EP Canada, Fairmont Hotels & Resorts, Hôtel Gault/Monville, Hybride, Miller Thomson, Grandé Studios, Raymond Chabot Grant Thornton, Rodeo FX, Hôtel William Gray, Hôtel Mount Stephen ainsi que celui des différents paliers gouvernementaux : fédéral, provincial et municipal.

Pour toute information supplémentaire, visitez le www.bctq.ca.

– 30 —

Renseignements

Aurore Lagonotte

Agente aux communications

aurore@bctq.ca