Crédits d’impôt pour services de production (CISP) jusqu’à 42,6 %

Le crédit d’impôt pour services de production est conçu pour inciter les sociétés de production étrangères, qui emploient des talents québécois, à créer de l’animation numérique, des effets visuels, de la RV/RA et de la postproduction, ainsi qu’à filmer des scènes sur des plateaux de production virtuelle dans la province de Québec.

La SODEC est responsable de l’administration des programmes de crédit d’impôt pour le secteur audiovisuel de la province de Québec. La dépense minimale pour être admissible est de 250 000 CAD. L’entreprise doit avoir un établissement enregistré au Québec. Il n’y a pas de plafond. Se référer aux postes clés aux fins d’admissibilité.

Pour plus d’informations sur les processus, les conditions d’admissibilité et les délais relatifs aux crédits d’impôt de la province de Québec, cliquez sur les liens ci-dessous :

Postes clés admissibles à l’allègement fiscal

Coproduction

L’attrait que représente le Québec pour la coproduction est indéniable : en plus de la possibilité d’apports d’investisseurs, de distributeurs et de télédiffuseurs, les producteurs québécois disposent de plusieurs outils fiscaux et de fonds publics pour attirer les producteurs étrangers.

Les grandes lignes concernant le crédit d’impôt remboursable pour la coproduction cinématographique ou télévisuelle au Québec (par l’entremise de la SODEC) :

Le taux de base est de 14 à 20 % du plan financier québécois (selon la catégorie des films admissibles).

Un supplément quant à la dépense de main-d’œuvre admissible peut venir s’ajouter :

* À noter qu’un minimum de 75 % des dépenses en biens et main-d’œuvre doit être versé à des entreprises ou des personnes basées au Québec.

Les mesures fiscales fédérales (par l’entremise de Téléfilm Canada) relatives au crédit d’impôt remboursable pour la production cinématographique canadienne représentent :

* À noter que le producteur québécois doit détenir des droits sur la production et obtenir une attestation du ministère du Patrimoine canadien quant au statut officiel de coproduction de sa production.

Ainsi, le crédit d’impôt pour la coproduction peut atteindre 32 % des coûts de la main-d’œuvre.

Enregistrement sonore

Le Québec est un des chefs de file dans le domaine de l’enregistrement sonore. En raison de ses studios d’enregistrement à la fine pointe et de ses talentueux musiciens, compositeurs et techniciens, l’industrie audio québécoise saura répondre aux besoins de vos projets de films, de séries télévisuelles ou d’animation. Le crédit de base de 20 % (CISP) s’applique sur les projets qui remplissent les exigences de la SODEC.

Réalité virtuelle (RV) et augmentée (RA)

La province de Québec est reconnue pour ses innovations. Afin de demeurer à l’avant-garde des nouveaux environnements technologiques, la réalité virtuelle et la réalité augmentée sont admissibles à l’incitatif fiscal pour les services de production, dans la mesure où la production répond aux critères d’admissibilité habituels.

Postproduction

Plusieurs entreprises du Québec se spécialisent dans les services de postproduction et demeurent au fait des dernières technologies. Toutes vos dépenses de postproduction faites au Québec sont admissibles au crédit d’impôt pour les services de production (CISP), même si vous n’avez pas filmé dans la province.

Studios et équipements

Avec ses 450 000 pieds carrés de studio et l’ajout d’espace planifié pour les prochaines années, Montréal fait partie des grandes villes de l’Amérique du Nord où les infrastructures de studios et de postproduction sont à la fine pointe de la technologie. Les studios proposent également de la location d’équipement, des backlots et des bureaux sur les lieux.

Plateaux de production virtuelle

La technologie et l’expertise requises pour la production virtuelle se retrouvent au Québec!

Les productions peuvent désormais profiter des avantages des plateaux de production virtuelle : par la projection d’effets visuels sur un gigantesque écran DEL en temps réel, les étapes traditionnelles de préproduction, de production et de postproduction sont maintenant superposées.
Pour voir la technologie en action :

Main-d’œuvre

Ces organisations syndicales représentent les talents professionnels et créatifs du Québec dans le domaine du cinéma et de la télévision.

ACTRA

L’ACTRA (Alliance des artistes canadiens du cinéma, de la télévision et de la radio) regroupe plus de 23 000 artistes, interprètes et professionnels travaillant dans les médias enregistrés de langue anglaise au Canada, notamment la télévision, le cinéma, la radio et les médias numériques.

AQPM

L’Association québécoise de la production médiatique (AQPM) conseille, représente et accompagne les entreprises de production indépendante en cinéma, en télévision et en web dont les productions sont reconnues au Québec et à l’étranger.

Hélène Messier
Présidente-directrice générale

AQTIS LOCAL 514 IATSE

L’AQTIS 514 IATSE représente 8 000 professionnels pigistes œuvrant dans plus de 200 métiers liés à la conception, la planification, la mise en place, la réalisation et la postproduction d’une production audiovisuelle.

Christian Lemay
Président

GCR QUÉBEC

La Guilde canadienne des réalisateurs (GCR) est une organisation syndicale nationale représentant plus de 5 500 professionnels des secteurs artistiques et logistiques de l’industrie des médias télévisuels et cinématographiques au niveau de la réalisation, de la conception, de la production et du montage.

Chantal Barrette
Agente d’affaires

Effets visuels

Le Québec est l’un des plus grands centres d’effets visuels!

Grâce à leur emplacement stratégique, les entreprises basées ici comprennent bien les besoins des clients nord-américains et européens. Les compétences de nos techniciens et le talent de nos nombreux artistes sont mondialement reconnus.

16%

Boni de 16 % des coûts de la main-d’œuvre admissible nécessaires à la réalisation d’effets visuels, d’animation informatiques et de scènes tournées devant un écran chromatique

16%

Le supplément de crédit d’impôt de 16 % pour les coûts de main-d’œuvre pour les effets visuels et les tournages devant les écrans verts a pour objectif de soutenir le développement technologique de l’industrie québécoise.

Animation

Supplément de crédit d’impôt de 16 % pour les coûts de main-d’œuvre pour les effets visuels et les tournages devant les écrans verts a pour objectif de soutenir le développement technologique de l’industrie québécoise.

Le Québec :

Le plus important et le plus prestigieux centre d’entreprises spécialisées en effets visuels et en animation de l’Amérique du Nord.

Entrée au Canada

PERMIS DE TRAVAIL

Contactez un professionnel de l’industrie pour vous accompagner dans vos démarches.

Guides de production audiovisuelle (COVID)

Liens utiles :

Contacter l’équipe d’accueil

Chanelle Routhier

Chanelle Routhier

Commissaire, Film et télévision, province de Québec
514 499-7070 poste 231
chanelle@bctq.ca
Ariane Dagenais-Plante

Ariane Dagenais-Plante

Coordonnatrice au service d'accueil
514 499-7070 poste 229
ariane@bctq.ca
Pascale Guindon

Pascale Guindon

Coordonnatrice au service d'accueil
514 499-7070 poste 230
pascale@bctq.ca
Auree Lepage

Aurée Lepage

Représentante à Los Angeles
310 528-4606
auree@qftc.ca